Le golf français tisse sa toile

Le 17 juillet 2013, dans News golf, par Le golfeur

Golf françaisLa fédération française de golf responsable de l’organisation du golf français a eu l’ingénieuse idée d’organiser une réunion  d’information et d’échanges aux fins d’évaluer la progression du golf dans un pays où cette discipline a déjà écrit son nom en lettre d’or. Du moins, le regroupement des propriétaires et des directeurs de golf trouve sa raison d’être dans le marketing de ce sport. Il faut tout de même signaler que cette réunion se tient pour la 3e année consécutive et en prélude à l’organisation du 1er tour de l’Alstom Open de France. L’intérêt de cette réunion apparait clairement par le nombre de clubs qui y participent. Notons de ce fait que l’année dernière, 108 clubs étaient présents à ce colloque ; ce qui constitue une motivation particulière pour les organisateurs de cet événement d’autant plus que l’actuelle réunion a vu la participation d’un peu plus de 160 clubs.

En effet, l’objectif 1er de cette réunion est de susciter une certaine symbiose entre les différents clubs de l’élite du golf tricolore. Tout au moins, les points à l’ordre du jour ont été bien accueillis par les uns et les autres si tant est qu’ils ont meublé des échanges constructifs. On comprend dès lors la satisfaction du directeur du golf de Montpellier Juvignac en la personne de Thierry Gaurenne qui n’a pas hésité à adresser ses félicitations à la fédération française de golf. L’un des points essentiels de la réunion a marqué le contentement des organisateurs : il s’agit de l’accroissement du nombre de licences avec l’atteinte du cap de 500 000 certificats. C’est ainsi que la fédération en partenariat avec les directeurs vont se lancer dans le développement du golf des jeunes.

En plus, les organisateurs ainsi que les propriétaires et les directeurs de golfs ont tous reconnu que la France constitue un puissant vivier du golf mondial. Pour y parvenir, il faut sans doute se lancer à la recherche des talents qui se cachent surtout dans les provinces, le but étant alors de gonfler l’effectif des golfeurs français. Le président de la fédération Jean-Lou Charon n’a pas lésiné sur les moyens en primant tous les golfs qui ont augmenté leur effectif durant toute la saison 2013. C’est dans ce sillage que le golf de Carentec se fait distinguer comme étant en tête du classement des clubs ayant favorisé la valorisation du golf dans l’Hexagone. Nous pouvons aussi citer des clubs tels que Carquefou et La Ramée dont les actions du marketing ne sont pas passées inaperçues.

En dernière analyse, la réunion des propriétaires et des directeurs de golf 2013 n’a pas du tout omis l’aspect technique de ce sport d’autant plus que l’environnement se présente comme l’élément essentiel de son développement. En tout état de cause, une Charte nationale et environnement  a vu le jour pour améliorer les espaces verts en vue de redorer le blason du golf en France. Cette initiative met en exergue la sempiternelle problématique de l’eau et de l’arrosage des parcours. Pour faire bref, les échanges de cette réunion ont permis de dénicher les faiblesses du golf français dont le prochain bilan se fera l’année prochaine lors de la 4e édition.

 

REGARDER LE GOLF FRANÇAIS EN DIRECT SUR INTERNET

Laisser un commentaire